Introduction à ma pratique de la Relaxation Profonde

Pour le premier article de ce blog je souhaite vous partager les clés d’une de mes techniques complémentaires : la Relaxation Profonde.

• De quoi parle-t-on exactement ? 

C’est un vaste ensemble de techniques dirigées vers la gestion du stress et l’amélioration générale du métabolisme. Héritée du Yoga Nidra, ma pratique de la relaxation profonde est un voyage intérieur rythmé par les ondes Thêta de notre cerveau. C’est une forme de méditation guidée qui se pratique allongée, laissant place à la conscience pour établir l’harmonie dans tout l’organisme et défaire les tensions. Elle agit sur l’intégralité du corps apportant un précieux calme physique, émotionnel et mental. Pratique complètement adaptée à notre époque, elle répond aux besoins grandissants d’apprendre à gérer notre stress, à ralentir et à enfin devenir les véritables acteurs de notre expérience quotidienne.

 • Comment la relaxation profonde procède-t-elle exactement ?   

Avec l’apport des neurosciences de nombreuses études cliniques  mesurent l’impact réel de la relaxation et démontrent scientifiquement ses bienfaits. En France c’est d’ailleurs « la méthode de médecine complémentaire la plus utilisée, car c’est celle dont les bienfaits ont été le plus démontrés »”, selon le Dr Dominique Servant, psychiatre responsable au CHU de Lille.

Un des secrets de la relaxation réside dans la stimulation d’une fréquence cérébrale spécifique : les ondes Thêta. Dans les différentes zones du cerveau, l’influx nerveux fonctionne en relative cohérence et de façon rythmique : les neurones s’activent ensemble, comme une pulsation, puis se calment, puis s’activent de nouveau.

Ces fréquences d’ondes sont classées selon leur longueur et distinguées par niveau d’activité :
Δ – Delta : sommeil profond (sans rêve)
θ – Thêta : relaxation profonde / méditation / hypnose, sommeil paradoxal (rêve), mémorisation
α – Alpha : conscience calme, relaxation légère les yeux fermés
β – Bêta : activités courantes, réponse au stress
γ – Gamma : processus créatifs, résolution des problèmes, intuition

Ces ondes Thêta correspondent à une phase d’éveil mais dans lequel le corps est endormi et le mental mis de côté comme suspendu entre veille et sommeil. C’est un type de configuration cérébrale qui favorise l’intériorisation et l’introspection. La conscience peut alors prendre toute la place et se développer pour travailler en profondeur et libérer les tensions bloquées dans le corps physique ou refoulées au quotidien dans l’inconscient. La relaxation profonde permet donc d’élargir la conscience et de développer des potentialités latentes en cultivant des zones du cerveau généralement en friche. Elle permet de tracer de nouvelles routes neuronales, de remodeler le matériau psychique, créant de nouvelles liaisons.

Selon une étude menée par l’université de Montréal, elle est même capable de modifier l’expression des gênes, en particulier ceux responsable du système immunitaire. Cette étude a aussi démontré une modification significative du  niveau du métabolisme, de la production d’insuline et de la réponse physiologique au stress, et selon le Dr Herbert Benson qui a mené cette étude, la relaxation peut « aussi contrecarrer les effets cliniques du stress comme l’hypertension, l’anxiété, le diabète et le vieillissement » C’est dire à quel point elle peut trouver une place de choix dans l’arsenal thérapeutique.

 • Mon approche de la relaxation

Mon approche est basée sur le Yoga Nidra, une pratique de concentration / méditation / contemplation à part entière, pratiquée en position allongée, qui permet d’accéder de manière consciente à l’inconscient. J’ai pu recevoir une formation rigoureuse auprès d’enseignants qualifiés qui m’a permis de structurer une pratique qui m’était jusqu’alors très personnelle. En occident le Yoga nidra se retrouve dans la sophrologie dont elle s’est en partie inspirée et partage certaines caractéristiques avec l’hypnose éricksonnienne et ce qu’on appelle un peu vaguement les « soins énergétiques », en particulier en ce qui concerne le travail de visualisation et l’approche de l’inconscient et de ses grands archétypes.

Ayant rencontré la relaxation dès ma plus jeune enfance, j’ai toujours eu une relation intime à cette technique. Pour moi c’était une pratique intuitive et imaginative, sans forme, sans cadre, mais capable de tout. C’est avec surprise que j’ai réalisé bien plus tard qu’elle était en réalité codifiée en grandes techniques rigoureuses, presque scientifiques, et c’est donc avec grand plaisir que je me suis formé. Mon approche est donc un mélange d’une expérience intime et d’une formation rigoureuse.

 • Bienfaits et indications  

Placer sa conscience dans son corps permet donc de travailler à plusieurs niveaux : de la psyché inconsciente à la vie cellulaire en passant par les rythmes biologiques, la réponse immunitaire ou l’activité émotionnelle… L’indication qui vient immédiatement à l’esprit lorsqu’on pense à la relaxation c’est la gestion du stress et de l’anxiété mais permet de travailler à des niveaux beaucoup plus larges et également dans la matière.

Voici quelques exemples d’indications pour la relaxation profonde :

Au niveau psycho-émotionnel :
– réduction du stress et des tensions
– diminution de la souffrance psychologique
– équilibre des émotions
– surmonter la dépression
– cultiver le lâcher-prise
– affirmer sa souveraineté
– accueillir et accompagner une maladie
– se libérer de traumas
– maintenir une motivation et/ou un objectif
– reprendre goût à la vie
– se défaire de compulsions alimentaires
– rompre des liens toxiques
– se libérer de la dépendance affective
– gagner confiance en soi
– briser des mauvaises habitudes
– libérer sa colère
– travailler sur ses peurs et phobies
– préparer un examen ou une compétition
– développement personnel…

• Au niveau physiologique :
– booster ses défenses immunitaires
– réduire des tensions musculaires et articulaires
– harmoniser son système nerveux (spasmophilie, nevralgies, nervosité, bégaiement…)
– se libérer de troubles chroniques de la peau (eczema, urticaire, acnée…)
– réguler son appétit et perdre du poids
– réduire la fatigue et gagner en vitalité
– améliorer ses performances cognitives
– diminuer les douleurs chroniques
– accompagner les grands changements de la vie (ménopause, adolescence, vieillissement…)
– lutter contre les migraines et les maux de tête
– atténuer des acouphènes
– calmer une digestion difficile et les syndromes de l’intestin irritable
– rétablir et/ou harmoniser son activité sexuelle…

La relaxation profonde ne connait en revanche que très peu de contre-indications. La principale pourrait être les douleurs de dos, mais la position allongée peut facilement être adaptée pour donner tout le confort nécessaire au consultant. En revanche les personnes étant sujettes à des pathologies psychologiques sévère de type schizophrénie, psychose ne pourront être suivies.

 • La relaxation profonde, pour qui ?

La relaxation peut être abordée de plusieurs façons. Outre une pratique de bien-être globale elle peut également accompagner efficacement de nombreux troubles, situations de vie mais aussi aider au développement personnel.

Technique de ré-équilibrage : la relaxation profonde offrira de grands bénéfices pour toutes les personnes qui souffrent de problèmes chroniques et leurs troubles associés. Les personnes souffrant de charge mentale, de stress, de lourdes tensions, de troubles nerveux ou digestifs, ayant des problèmes de sommeil, sujette à l’épuisement et aux coups de pompe, souffrant d’angoisses ou de phobies, de troubles musculaires… La relaxation peut également se révéler intéressante en accompagnement de pathologies plus lourdes (cancers, maladies dégénératives…). Elle peut améliorer le quotidien dans beaucoup de situations.

Technique de préparation : la relaxation profonde pourra aider les étudiants ou les sportifs souhaitant se préparer ou récupérer de leurs épreuves. Elle peut se révéler être un accompagnement très efficace à la réalisation d’un projet personnel. Elle peut stimuler les performances personnelles et travailler sur l’estime de soi. Elle peut également être indiquée lors des grands changements dans la vie qui peuvent être source d’anxiété (déménagements, reconversions, naissances, passage à l’age adulte, ménopauses…).

Technique d’éveil : la relaxation profonde servira aux personnes déjà en chemin de développement personnel et désireuses d’explorer d’autres pans de la conscience ou tout simplement d’améliorer leur quotidien sur ce chemin. La relaxation peut également être bénéfique pour ouvrir des portes et des perspectives pour les personnes en perte de sens ou en phase de grand questionnement. Les personnes souhaitant méditer au quotidien mais peinant avec des difficultés inhérente à la pratique trouveront y également une précieuse alliée puisqu’elle leur permettra de bénéficier des effets tout en évitant les problèmes de concentration ou d’auto-discipline.

Technique de bien-être : la relaxation profonde est également un art de vivre, un plaisir que l’on peut tout simplement s’offrir pour profiter du bien être physique et psycho-émotionnel d’un corps relaxé. Un séance de relaxation est un beau cadeau à offrir, pouvant laisser découvrir de nombreuses facettes de nous même jusqu’alors insoupçonnées.

• Comment pratiquer la relaxation profonde ?

La relaxation c’est donc pour tout le monde… car malheureusement aujourd’hui qui peut dire qu’il vit une vie préservée du stress ? L’attention à soi va permettre de comprendre son propre fonctionnement et être capable d’évoluer dans un sens positif. En revanche la clé du succès tient dans la volonté de transformation que l’on va mettre dans sa propre vie. Aller mieux, c’est changer, et la peur du changement peut des fois créer des blocages. La relaxation n’apporte de bienfaits que si vous avez le désir de réussir…

Les réponses aux techniques de relaxation varient en fonction de la personnalité et de l’état de réceptivité individuelle. La pratique en cabinet accompagnée par un praticien qualifié est donc fortement recommandée. Un accompagnement en relaxation nécessite au moins 3 voire 5 séances pour vraiment intégrer le processus et se permettre d’aller toucher profondément l’inconscient et le corps.

Pour simplifier l’engagement dans la pratique je propose des forfaits de plusieurs séances ou des accompagnements personnalisés pouvant inclure un suivi naturopathique et/ou d’autres pratiques comme le massage maya et des ateliers en nature.

N’hésitez pas consulter mes tarifs mais aussi à me contacter directement pour un accompagnement personnalisé.